La fin … ou presque

Je pense que vous l’avez tous remarqué que je ne fais plus d’article sur mon blog, bien que vous n’allez pas apprendre grand chose de nouveau je voulais juste officialiser les choses.

Donc voilà j’arrête à moitié car je n’ai plus la passion de l’écriture (même si mes textes ne sont pas d’un haut niveau il faut quand même avoir le plaisir de l’écriture). J’ai aussi moins de temps à y consacrer car j’ai de plus en plus de travail, pas forcément plus difficile mais en plus grand nombre et la logique veut que l’on prenne plus de temps.

Je dit que j’arrête seulement à moitié dans le sens où peut être un moment ou un autre je ferais peut être, si l’envie de prends, un petit édito sur un thème quelconque sur ce blog même mais rien de plus. J’avais également un petit projet de podcast hebdomadaire sur les news mais il resteras à l’état de projet.

Si je reviens officiellement ça sera sur un autre site que je vous communiquera également ici n’ayez pas peur. Mais rien n’est encore sûr et même si c’est plus sous la forme d’un blog ça peut être également divers projet, suivez moi sur twitter pour être au courant de tout.

En tout cas c’est un grand stop et je remercie tout ceux qui m’ont soutenu et suivis quotidiennement au fils de mes différents articles pas forcément très élaboré.

Randomail : devenez intraçable sur internet

Vous n’avez pas connus ces situations où vous en avez marre de recevoir des spams venant de partout avec un service de désabonnement aux newsletters (dont vous ne vous êtes pas bien abonné bien sûr) inexistant.

La solution est simple c’est d’aller sur Randomail, ce site vous permettra de créer des redirections mails aléatoires munies de chiffres et de lettres. Ainsi, tous les mails envoyés à ces adresses fictives et anonymes arriveront instantanément et en toute sécurité sur votre véritable boite mail ! Bien sûr des fonctions plus poussées vous permettent de gérer vos mails plus facilement. Ainsi on peut ajouter un libellé au mail en question pour s’y retrouver plus facilement, et surtout autoriser soit tous les expéditeurs, uniquement le premier, une liste d’expéditeurs ou une liste de personnes bloquées.

Ainsi d’un simple clique pour retirer ou ajouter une personne dans la liste, il est facile de créer et de gérer vos adresses mails fictives. De plus étant donné que toutes les adresses mail sont générées par le site, si vous supprimez l’adresse mail en question vous devenez intraçable et il sera impossible à quiconque de vous retrouver, ce qui fait la grande force de cette plateforme.
Notez également que si une personne vous envoie un mail et que vous lui répondez, elle ne verra que votre adresse Randomail, votre anonymat est encore une fois conservé !

Comme je vous l’ai dit en intro, ceci permet d’éviter de se retrouver avec une boite remplie de spams de pub en tout genre. Mais ça permet aussi d’éviter de donner sa véritable adresse sur des sites pas de confiance. Un dernier exemple pour vous convaincre c’est si vous organisez des concours, de cette façon pas besoin de créer une nouvelle adresse, vous passez l’adresse générée par Randomail et vous la supprimez quand le concours est terminé. Simple, rapide et efficace.
Bref je suis vraiment tombé sous le charme de ce service bien que je verrais quelques ajouts possibles tels que la possibilité de voir le nombre de mails bloqués ou également recevoir le mail avec marqué le libellé de la redirection utilisée par l’expéditeur. Mais je ne me fait pas de soucis, il est fort probable que ces fonctions arrivent très bientôt.

Je vous invite donc tous à aller sur Randomail pour utiliser ce magnifique service. Et n’oubliez pas, pour chaque site où vous vous inscrivez, utilisez une adresse Randomail différente.

I’m coming on Dribbble

Petit article perso,
petit article qui me fait surtout plaisir,
petit article dont vous savez déjà de quoi je vais parler si vous êtes anglophone,
petit article qui va disparaître dans les méandres d’internet,
petit article que seul ceux qui voudront le liront,
petit article qui devrait être plus grand,
petit article qui à sans doute l’intro la plus original que j’ai jamais écrite,
petit article qui n’a pas finis de finir,
petit article qui commence tout de suite…..

Bref un petit article pour vous annoncer tout simplement que j’ai reçus une invitation sur le célébrissime site Dribbble. Si vous ne connaissez pas je suis obligé de dire « Honte à vous » comme le fera un voyageur perdu dans sa misère ; mais ne vous inquiétez pas, je vous apprendre ce que c’est car je suis remplis de bonté et de bienveillance envers mes lecteurs.

Dribbble est donc un site de partage pour tout les graphistes, designers, illustateurs, typographistes …. Des professionnels dans le domaine de la création, et bien sûr pour garantir la qualité des illustrations et des screenshots des projets en cours, ce service est disponible que sur invitation (du moins pour poster et commenter les oeuvres) et dont maintenant je fais partie. Vous comprenez maintenant la raison pour laquelle je suis si content de vous faire partagez ça, d’autant plus que les gens sont très sympatique et vous félicite pour le travail effectué et je peux vous dire que ça fait du bien sur internet.

By "Mikael Eidenberg"

By « Mikael Eidenberg »

Du coup je vous invite à vous rendre sur mon Dribbble pour jeter un petit coup d’oeil sur mes deux premières illustrations, un très gros remerciement à la personne qui m’a inviter et je tiens à préciser aux petits intéressé que je n’ai pas encore invitation à vous proposer🙂

… Petit article auquel je devrais vraiment commencer à mettre un point.

Et si l’iPhone n’était pas si « genius » que ça !

C’est incroyable de voir à quel point les publicitaires peuvent être fort. C’est ainsi que pour contrer l’annonce de l’iphone 5 (et également ce venger du procès) que Samsung a publié une affiche différenciant les caractéristiques techniques entre l’iPhone 5 et le Samsung Galaxy III et il y a pas photo, Apple ajoute vraiment tout juste ce qu’il faut pour pas être décris comme techniquement dépassé :

Et bien sûr ça n’a pas manqué puisqu’un fan Apple a tout de suite repris l’image pour la détourner et le résultat est assez sympa :

Mais ce qui m’a également fait rire c’est l’initiative de nok4us de montrer à quel point le Lumia 920 est lui aussi beaucoup plus performant en terme technique que le fameux iPhone 5. Je vous laisse voir par vous même :

Au final, pour moi un smartphone n’a pas besoin d’être le plus puissant de tous, mais il doit savoir répondre à un besoin précis. Il n’y a pas de bon ou de mauvais Os (entre les 3 leaders : Android, iOs et Windows Phone), il y a des utilisations différentes.

Ainsi moi j’ai trouvé plus que mon bonheur sous Windows Phone mais je reconnais que les deux autres Os ont des qualités et des défauts (tout comme Windows phone). Tout ça pour vous dire que je trouve ça toujours marrant de voir tout ce que les fan-boys peuvent faire pour défendre leurs produits fétiche.

Mais bon si vous ne savez pas quel Os prendre, je vous conseille de vous tourner vers Windows Phone, conseille d’amis.

Planetary Annihilation financé … et pas qu’un peu

Si vous ne connaissez pas Kickstarter, il s’agit d’un site qui permet aux utilisateurs d’investir dans des projets qu’ils souhaitent voir sortir et ainsi permettre à la société de sortir son produit ou son jeu, ce qui nous intéresse un peu plus.

L’avantage d’un tel système est qu’il permet aux petits studios d’avoir des fonds pour commencer à se développer. Et puis pour nous joueurs nous y trouvons aussi un avantage car on choisit le jeu de demain, et je peux vous garantir que ce n’est pas un FPS.

Planetary Annihilation s’inspire donc d’un jeu sortie le 30 septembre 1997 nommé Total Annihilation et qui fut le premier STR (Stratégie Temps Réel) à proposer des graphismes en 3D. Ce jeu a d’ailleurs reçu de nombreux titres comme notamment celui de « Meilleurs jeu (de stratégie) de tout les temps » par de nombreuse critiques.

Et oui le petit Planetary Annihilation ne part pas de rien (bien que ce soit un studio différent, à savoir Uber Entertainment, il contient deux personnes ayant travaillé sur Total Annihilation). Le principe est donc de détruire son ennemie, somme toute assez classique mais l’originalité est que la bataille se passe sur une planète entière (du moins à la base) et qu’il est par exemple possible d’aller coloniser la lune pour la transformer en base secondaire, utiliser des astéroïdes comme missiles… Bref un jeu vraiment original dans son gameplay.

Mais la raison pour laquelle je vous en parle est que le projet viens de se terminer et qu’il a récolté la modique somme de $2,228,344 au lieu des $900,000 demandé à l’origine avec l’aide de 44,161 contributeurs. Les joueurs ont donc vraiment été fasciné par ce que le jeu propose. Et Uber Entertainment ne s’est pas reposé sur ses lauriers et à chaque pallier atteins par les contributeurs, ils proposaient de nouveaux éléments de gameplay, de nouveaux modes ou des choses externes au jeu. Ainsi on se retrouve donc grâce aux donations avec des unités naval et des planètes aquatique, des géantes gazeuse avec des astéroïdes gravitant autour par exemple, des planètes de métal (je ne vois pas trop l’intérêt) et de lave, la guerre galactique, la musique réalisé par un orchestre et pour finir un documentaire sur le jeu.

Sans doute la chose qui est la plus fun est bien la guerre galactique qu’il va être juste génial. Je ne sais pas si vous êtes autant enthousiasme que moi à l’idée de pouvoir jouer à ce jeu, en tout cas ce doit être un des jeux que j’ai attendus le plus.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 525 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :